04 février 2011

Premier conseil

87_1_87


En ce moment je lis un livre par jour et j'ai tendance à me jeter sur n'importe quoi. La pile près de mon lit s'est transformé en mètre linéaire de livres à lire et quand je les vois enfin disparaitre c'est pour être remplacés presque aussitôt par d'autres. Ces derniers temps j'ai découvert de petits bijoux en littérature japonaise. Je ne vous parlerais pas ce soir de Kafka sur le rivage ( Que je vous conseille néanmoins; mais assez parlé de chat). Je préfère vous faire partager mon enthousiasme pour un court roman de Kyoichi Katayama paru au livre de poche: Un cri d'amour au centre du monde.

La couverture annonçait : Le plus grand best-seller de tous les temps....Je me permettais de rire sous cape. Le fait est, entre deux clients, un mardi très calme, j'ai ouvert l'objet et je me suis laissé porté. Voila, c'est magistrale. Un roman sur la jeunesse japonais, sans cliché, à la fois profondément touchant et réaliste. Rien qu'à l'évocation de ce moment de lecture ma gorge se serre. Je sais que les personnages sont en moi pour longtemps. Jamais je n'oublierais Sakutaro et Aki. Voila à la fois une histoire d'amour très contemporaine et intemporelle. 

L'histoire:

 

Qu'advient-il de l'amour quand l'être aimé disparaît ? Sakutaro et Aki se rencontrent au collège dans une ville provinciale du Japon. Leur relation évolue de l'amitié à l'amour lorsqu'ils se retrouvent ensemble au lycée. En classe de première, Aki tombe malade. Atteinte de leucémie, elle sera emportée en quelques semaines. Sakutaro se souvient de leur premier baiser, de leurs rendez-vous amoureux, du pèlerinage en Australie entrepris en sa mémoire. Quel sens donner à sa souffrance ? Comment pourrait-il aimer à nouveau ? Pour surmonter son deuil et son sentiment de révolte, Sakutaro trouvera appui auprès de son grand-père, qui a traversé une épreuve similaire et l'aidera à reprendre goût à la vie. A la fois puissant et pudique, chef-d'œuvre de poésie et de sensibilité, le roman de Kyoichi Katayama a bénéficié dès sa parution d'un extraordinaire bouche-à-oreille. Un cri d'amour au centre du monde est devenu au Japon un véritable phénomène de société. Adapté au cinéma, illustré sous forme de manga, il a été vendu à près de 3 500 000 exemplaires. Le plus grand best-seller japonais de tous les temps.  

N'hésitez pas à laisser vos commentaires, vos recherches ( Bonjour , voici mes gouts, j'aimerais lire un livre qui aborde tel ou tel thème; j'ai aimé tel livre, que me conseillez vous qui ressemble à ça) Ce blog doit aussi devenir le votre. A demain...

Posté par Tournemots à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Premier conseil

Nouveau commentaire